partnership

co2 top-en

voiture

logo

Quoi de neuf

18 Août 2014 : Des brigades de jeunes contre les déchets sur les plages à Essaouira

altAvec Plages Propres, programme de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement, et l'association Chouala pour l'éducation et la culture, les enfants apprennent à lutter contre les déchets solides sur les plages.

Pourquoi trouve-t-on des déchets sur nos plages ? D'où viennent-ils ? Comment peut-on les éviter ? Voilà des questions simples auxquelles les enfants tentent de répondre chaque été à Essaouira dans le cadre d'une initiative originale menée par la section d'Essaouira de l'Association Chouala pour l'éducation et la culture, dans le cadre du programme Plages Propres de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement.

Chaque été, l'association met en place des brigades de l'Environnement. Constituées d'une dizaine d'enfants de 9 à 14 ans, elles s'organisent en nommant en leur sein un responsable et en se donnant une zone d'investigation sur la plage d'Essaouira. Elles y collectent les déchets solides, les trient et les analysent au travers d'une grille qui les interroge sur leur provenance, leur impact sur l'environnement et la responsabilité de ceux qui les ont laissés sur la plage.

« C'est une approche pédagogique et éducative qui amène les enfants à réfléchir sur les déchets, et pas seulement les ramasser, » explique Abdelali Khallad, délégué de l'association Chouala à Essaouira. Cette démarche pédagogique commence par faire le tri entre ce que la nature et l'homme laissent sur la plage. Pour les déchets d'origine humaine, comme les bouteilles en plastique, les restes de nourriture, les mégots de cigarette, et bien d'autres, sont comptés et analysés par les enfants. Ils comprennent alors les conséquences de ce que les estivants abandonnent de façon si anodine sur les plages, et qui les polluent.

« L'opération constitue pour les enfants une vraie prise de conscience. Avant, ils voyaient les déchets sur la plage. Ils sentaient bien le problème. Aujourd'hui, ils le raisonnent. » explique Hassan TALEB, responsable du programme « Plages Propres » a la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement. Les enfants comprennent l'impact négatif des déchets solides sur l'environnement et combien il est simple d'y remédier par la prévention, une bonne attitude et des gestes simples. Éduqués et convaincus, les enfants modifient leur comportement et sensibilisent à leur tour leur entourage, parents et proches.

Chaque été, la section d'Essaouira de l'Association Chouala pour l'éducation et la culture organise ainsi cinq à six sessions de ramassage et analyse qui impliquent au total presque un millier d'enfants, auquel s'ajoutent ceux qui suivent d'autres activités de sensibilisation à l'environnement de l'association. « Au total, nous sensibilisons à l'environnement entre 2000 et 3000 enfants chaque été », commente Abdelali Khallad.

Pour la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement, qui déploie Plages Propres depuis 2001, et qui est convaincue depuis la première année que la bataille de la propreté se gagne par l'éducation et la sensibilisation, cette initiative est un exemple à suivre.

 

It's Your First Visit ?