co2 top

voiture

Quoi de neuf?

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa assiste à la 27ème session du Conseil d’Administration/Forum Ministériel mondial de l’Environnement du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) lundi 18 février 2013 à Nairobi (Kenya).

Sur invitation de Monsieur Achim Steiner, Directeur Exécutif du Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE), Son Altesse Royale La Princesse Lalla Hasnaa, Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement, a pris part à la 27ème session du Conseil d'Administration/Forum Ministériel mondial de l'Environnement du PNUE le lundi 18 février 2013 à Nairobi (Kenya).

Lors de cette rencontre, Son Altesse Royale La Princesse Lalla Hasnaa a prononcé une importante allocution.

Après avoir remercié, d'une part, Monsieur Achim Steiner pour son invitation, et d'autre part le Gouvernement et le Peuple Kényan pour leur accueil chaleureux et leur hospitalité, Son Altesse Royale a rappelé que cette session intervient six mois après la Conférence de Rio+20 qui s'est tenue au Brésil au mois de juin 2012. Son Altesse Royale a affirmé que cet évènement permet de réaffirmer l'engagement en faveur du développement durable et d'établir une nouvelle feuille de route pour sa mise en œuvre durant les prochaines années. Son Altesse Royale a appelé à la mobilisation de toutes les parties prenantes, et plus particulièrement de la société civile, avec la mise en place de mécanismes pour la mobilisation des ressources, le transfert de savoir-faire et le renforcement des capacités dans un esprit de solidarité régionale et internationale renforcée.

Son Altesse Royale a également rappelé que le Royaume du Maroc, depuis le Sommet de la Terre à Rio en 1992, s'est résolument engagé dans la concrétisation des objectifs et des principes du développement durable. Cet engagement trouve sa meilleure expression dans le projet de Charte Nationale de l'Environnement et du Développement Durable que Sa Majesté Le Roi a initié, et pour lequel un large processus de concertation dans toutes les régions du Royaume s'en est suivi.

Dans la même dynamique de réforme, Son Altesse Royale a rappelé que la nouvelle constitution adoptée par référendum en 2011 consacre les principes de protection de l'environnement et de développement durable, institue un Conseil Economique, Social et Environnemental, et reconnaît aux ONG la capacité de participer à l'élaboration, à la mise en œuvre et à l'évaluation des politiques de développement dans le cadre de la démocratie participative.

Concernant la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement, Son Altesse Royale a rappelé les différents programmes qu'elle mène et qui sont basés sur l'éducation à l'environnement, partant du principe que les questions d'éducation et de sensibilisation doivent être au cœur des stratégies de protection de l'environnement et de développement durable. A cet effet, Son Altesse Royale, a souligné le choix stratégique de la Fondation de s'investir dans l'éducation et l'éveil des consciences notamment des jeunes générations, en vue de renforcer leur prise de conscience et leurs capacités face aux enjeux liés au développement durable.

Dans cette démarche, la Fondation favorise le travail de partenariat avec les pouvoirs publics et le secteur privé en les fédérant autour de projets concrets et démonstratifs et en veillant à ce que tous les acteurs concernés par les questions de développement durable soient représentés au niveau des instances de gouvernance de la Fondation et participent à la définition et à la mise en œuvre de ses programmes.

C'est sur ce modèle que sont bâtis les différents projets menés à travers le Royaume, tels que le programme « Sauvegarde du Littoral », le programme « Qualit'Air », le programme « Compensation Volontaire Carbone », le programme « Tourisme responsable », le programme « Eco-entreprises », le programme « Sauvegarde de la Palmeraie de Marrakech », et qui sont destinés à servir d'exemples concrets de démonstration en s'appuyant sur la sensibilisation et l'éducation.

Avec le soutien des opérateurs économiques et du tissu associatif conjugué au partenariat avec le Ministère de l'Education Nationale, la réussite de ces projets et programmes permet à la Fondation d'organiser au mois de juin prochain à Marrakech le 7ème Congrès Mondial pour l'Education à l'Environnement (WEEC). Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté Le Roi, ce congrès, le premier à se tenir dans un pays arabo-musulman, offrira l'opportunité à la communauté scientifique et aux spécialistes en éducation de confronter leurs idées et d'échanger leurs expériences. La Fondation s'attachera à ce que les bases d'une coopération Sud-Sud soient renforcées et c'est dans ce cadre qu'a eu lieu la signature avec le PNUE d'un mémorandum d'entente dans le cadre de la visite de Son Altesse Royale à Naïrobi (Kenya).

Ce mémorandum qui permet à la Fondation et au PNUE de répondre aux questions relatives à l'environnement et au développement durable, porte sur l'accès et l'échange d'information et de connaissances environnementales, la promotion de l'éducation environnementale et la sensibilisation ainsi que le renforcement des capacités et la formation dans le domaine de l'environnement et du développement durable.

Aux termes de Son Discours, Son Altesse Royale a réaffirmé la volonté de la Fondation de mettre son savoir-faire en matière d'éducation et de sensibilisation, à la disposition d'organismes et associations africains.

Communiqué de presse
Lire le discours
le discours en Vidéo
Galerie photos

 

C’est votre 1ere Visite ?