co2 top

voiture

Quoi de neuf?

5 Novembre 2016 : La COP 22 fera son bilan Gaz à effet de serre avec la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement.

altLa Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement accompagnera les organisateurs de la COP 22 pour établir le bilan carbone de l'événement.

La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement, présidée par SAR La Princesse Lalla Hasnaa, a mis à la disposition des organisateurs de la COP 22 son outil Bilan Gaz à effet de serre, son calculateur CO2 et son programme de Compensation Volontaire Carbone afin qu'ils puissent établir l'empreinte carbone de cet événement planétaire, et compenser les émissions de CO2 dans des opérations de captation au Maroc.

La COP 22 montrera ainsi l'exemple de la lutte contre le réchauffement climatique pour laquelle les états se sont réunis à Marrakech. Car avec près de 30000 participants attendus du 07 au 18 Novembre, venus par avion des quatre coins du monde, la COP 22 n'est pas un événement sobre en matière de rejet de gaz carbonique. Mais elle fera tout pour être exemplaire, avec le concours de la Fondation, membre observateur à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements climatiques (CCNUCC) depuis 2009.

L'outil Bilan Gaz à effet de serre que la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement a mis au point, permettra à la COP 22 d'estimer au plus près l'impact de la conférence en la matière.

Plus encore, les organisateurs pourront, toujours avec la Fondation, compenser ces émissions dans le programme de Compensation Volontaire Carbone que la Fondation a mis en place en 2009. Ce programme permet aux organisations, administrations ou entreprises, de compenser leurs émissions de gaz à effet de serre dans deux programmes développés au Maroc par la Fondation. Le premier concerne des plantations de palmiers dans la palmeraie à Marrakech. Le second s'occupe d'électrification solaire d'écoles rurales. À ce jour, plus de 10 000 palmiers ont été plantés et 365 écoles électrifiées avec des panneaux photovoltaïques. Ces réalisations permettront de capter ou d'éviter de rejeter dans l'atmosphère plus de 18 000 tonnes de CO2 pendant la durée de ces projets. Une vingtaine de partenaires, grandes entreprises publiques ou privées, soutient la Fondation dans cet effort.

La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement a, dans la foulée, mis en place un outil pour permettre aux organisations, entreprises ou administrations, de gérer leurs émissions de gaz à effet de serre. Une base de facteurs d'émissions a été établie avec l'aide de l'Agence Française de l'Environnement et Maîtrise de l'Énergie (ADEME). 300 facteurs d'émissions ont été identifiés, et la moitié d'entre eux estimés en fonction des particularités du Maroc. Cet outil Bilan Gaz à effet de serre, est aujourd'hui pleinement opérationnel, conformément à la Norme ISO 14069 de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre, qui sera utilisé par les organisateurs de la COP 22. Il est mis gracieusement à la disposition des organisations et territoires qui souhaitent réaliser des bilans d'émissions de gaz à effet de serre et les stratégies de réduction qui en découlent.

Ces outils développés à l'initiative de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement dans une démarche fédératrice, constituent une matrice pour une nouvelle gouvernance qui se met en place pour améliorer la qualité de l'air et lutter contre le changement climatique. La Fondation mène ainsi son travail de sensibilisation des acteurs économiques et de l'administration, parallèlement à une sensibilisation des enfants et du grand public. Pour ceux-ci, elle a édité un calculateur CO2 qui permet à tous, individus ou entreprises, petits ou grands, d'estimer l'empreinte carbone d'un déplacement et de le compenser directement, le cas échéant, dans une opération de séquestration de carbone. Il est disponible sur le site www.fm6e.org, sur smartphone ou tablette iOs et Android.

La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement, fondée en 2001, est présidée par SAR La Princesse Lalla Hasnaa. Sa mission est l'éduction et la sensibilisation de tous les publics à l'environnement. Elle décline son action en près de vingt programmes selon six axes : l'éducation au développement durable des jeunes, le littoral, la qualité de l'air, les jardins historiques, sauvegarde et développement de la Palmeraie de Marrakech et le tourisme durable.

 

C’est votre 1ere Visite ?