co2 top

voiture

logo

23 avril 2009

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa préside le lancement du Premier Programme de Compensation Volontaire Carbone au Maroc.

altSON ALTESSE ROYALE LA PRINCESSE LALLA HASNAA, Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, a présidé le 23 Avril 2009 à Rabat, la cérémonie de signature d’une convention de partenariat entre la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, représentée par son Président Délégué Monsieur Lahoucine Tijani et la Fondation Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG), représentée par son Président Monsieur Mustapha Bakkoury, dans le domaine de la compensation volontaire carbone, première opération du genre initiée au Maroc, en présence de Monsieur Driss Dahhak, Secrétaire Général du Gouvernement, de Madame Amina Benkhadra, Ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, de Monsieur Abdelkbir Zahoud, Secrétaire d’Etat Chargé de l’Eau et de l’Environnement, de Monsieur Abdeladim El Hafi Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification, de Monsieur Hassan Amrani, Wali de la Région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaers, des membres du Conseil d’Administration de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, du Groupe C.D.G et d’autres personnalités .

La convention de partenariat signée entre les deux fondations est une oeuvre pionnière et un acte novateur en Afrique et dans le monde Arabe aux retombées dépassant le cadre national. Elle traduit la volonté de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement d’accompagner les pouvoirs publics dans leurs politiques de lutte contre la pollution de l’air au niveau national et contribue ainsi à l’effort mondial de réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES).

La mise en oeuvre du programme de compensation volontaire carbone permettra d’une part, à la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement de soutenir des projets de plantation pour la  équestration du carbone et d’électrification solaire des écoles rurales pour éviter les émissions de CO2, et d’autre part à la Fondation CDG de compenser les émissions annuelles de CO2 liées aux déplacements par avion et en voiture du personnel du Groupe CDG .

Il est à rappeler que ce programme s’inscrit dans la continuité des actions de sensibilisation des acteurs publics et privés, engagées par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement en matière de réduction de la pollution atmosphérique et vient renforcer les programmes Qualit’Air et Eco Entreprises, dont le dernier a été lancé par SON ALTESSE ROYALE LA PRINCESSE LALLA HASNAA en Janvier 2009.

 

C’est votre 1ere Visite ?