L'écologisation du Congrès WEEC

Chaque année, des milliers de congrès ont lieu partout dans le monde. Malheureusement, ces événements ont des impacts négatifs considérables sur l’environnement. Le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) a publié des directives afin de minimiser leurs impacts sur l'environnement.

Le 7ème WEEC sera organisé, en s’inspirant des principales directives du PNUE.

L'écologisation des réunions est une contribution importante et très visible pour les objectifs de durabilité du WEEC.

Tout rassemblement, comme une réunion ou une conférence, a des répercussions négatives sur l'environnement (augmentation de la empreinte écologique) – à titre d’exemple les déplacements des participants à la réunion; le chauffage et la climatisation de la salle, les documents fournis aux participants; et la restauration et l'hébergement. Tout cela consomme des ressources naturelles (énergie, eau et papier), génère des déchets et contribue à la pollution de l'air et de l'eau locale et mondiale, et a un impact sur le changement climatique à travers les émissions de gaz à effet de serre.

Un événement écologique est conçu, organisé et mis en œuvre de manière à réduire la consommation, à minimiser les impacts socio environnementaux et laisser un héritage positif pour la communauté d'accueil. Les principaux éléments de l'organisation des événements sont les suivants:

1) Sélection du lieu.

Le choix de l’organisation du congrès s’est porté sur le Palais des Congrès de Marrakech par ce qu’il offre une situation à proximité des lieux d’hébergement et du centre-ville mais aussi accessible à pied ou par des moyens de transport en commun. Le Palais des Congrès durables (pour les événements futurs) : favoriser les énergies renouvelables, la lumière naturelle, lampes à économie d’énergie, chargeurs solaires pour les ordinateurs, mobiles,

2) L’hébergement.

Certains critères sont observés lors de la sélection de l'hébergement: Le lieu doit être à proximité du Palais des Congrès et du centre-ville, et accessible à pieds ou par des moyens de transport en commun. Ceci est un élément central pour minimiser le besoin de transport. La préférence, est donnée, quand cela est possible, aux hôtels éco labellisés (Clef Verte, Eco Label Européen, etc.) et aux hôtels économes en énergie, en eau et appliquant des pratiques environnementales, comme changer les draps ou les serviettes à la demande. La préférence est donnée, quand cela est possible, à ceux qui font des efforts pour réduire les déchets (par exemple en évitant les produits jetables et optant pour des produits plus durables y locales) et qui disposent de systèmes appropriés et contrôlés pour la collecte des déchets et le tri/recyclage ou à défaut engagés dans une démarche environnementale

3) Traiteur.

En ce qui concerne le choix du traiteur, une attention particulière est accordée aux questions suivantes: les impacts environnementaux de la nourriture et des boissons peuvent varier en fonction de ce qui est proposé, et de la façon dont les produits ont été préparés. Une préférence est accordée aux produits locaux et saisonniers. En favorisant les produits biologiques et végétariens, la nourriture saine et issue du commerce équitable. Il est recommandé d’utiliser l'eau du robinet, et les produits en vrac et de s’assurer que le traiteur connaît au préalable le nombre exact de participants afin de limiter le gaspillage. (Remise des surplus alimentaire à un organisme communautaire local) La consommation d'aliments et de boissons peut générer de grandes quantités de papier, plastique, déchets organiques et autres. Il est recommandé d’éviter d'utiliser des articles jetables, et réduire la quantité d'emballage. Assurez la collecte et le recyclage approprié tout au long de l’évènement pour l’élimination des déchets.

4) Mise en place de l’événement.

Les aspects suivants sont pris en compte lors de la planification:

Avant l’événement : la communication avec les participants et l'enregistrement. La Fondation et le SP s’engage dans une démarche Zéro papier via :

     1- L'utilisation du courrier électronique pour la communication avec les participants, pour réduire la quantité des documents imprimés et envoyés les invitations, les annonces et les autres documents utiles devraient être créés de manière à faciliter l’envoi par e-mail, le téléchargement sur le site ou la lecture à l’écran (documents courts et petits).

     2- Le processus électronique d'enregistrement et de la communication permettant aux participants de s'inscrire par e-mail.

Au cours de l’événement : L’événement devrait utiliser le moins de papier que possible (papier recyclé fabriqué au Maroc et recto-verso), en faveur de dispositifs électroniques tels que les clefs USB ou les CD-ROMs et, si possible, des ordinateurs connectés à l'internet devraient être mis à la disposition des participants. Les affiches seront réalisées avec le moins d’impact sur l’environnement et les panneaux de support aussi.

     3- Tous les matériaux de publicité et les produits achetés sont minimisés et local (i.e. les sacs des délégués, les drapeaux, les bannières, les cadeaux, etc.). Par ailleurs, ceux-ci doivent être produits en utilisant des matériaux durables tels que les matières organiques ou recyclées.

5) Le transport local et international :

Le transport est l’un des postes les plus importants en termes d’émissions de gaz à effet de serre dans un événement d’envergure internationale. A cet effet, une attention particulière est accordée à ce sujet afin de minimiser les impacts du transport. Dans ce cadre, les organisateurs invitent les participants qui voyagent par avion ou en voiture à compenser leurs émissions de CO2générées par leurs déplacements en utilisant le Calculateur CO2 de la Fondation accessible via le site www.fm6e.org ou directement via www.fm6e.org/co2/fr2 Le calculateur permet, de calculer la quantité de gaz carbonique émise sur le trajet, de la convertir en contribution financière, et de sélectionner le projet de réduction de CO2 (développement d'énergies renouvelables, plantation d'arbres, etc.). Par exemple : Entre 2010 et 2012, grâce aux Fonds collectés par le programme de compensation volontaire carbone, la Fondation a réalisé les projets suivants :

     1- Installation de kits photovoltaïques solaires pour l’éclairage et le fonctionnement d’appareils domestiques en faveur de 142 écoles rurales et logements d’instituteurs situés dans diverses régions vulnérables du Maroc;

     2- Plantation de 7000 palmiers dattiers dans la palmeraie de Marrakech dont 2400 palmiers (soit 12 Ha environ) irrigués par utilisation de la goutte à goutte avec un système de pompage d’eau par énergie solaire ;

     3- Distribution de 500 vélos au profit des élèves d’écoles et collèges implantés dans la palmeraie de Marrakech dans le cadre des actions de sensibilisation à l’effet de serre et au changement climatique et dans une optique d’amélioration des conditions de scolarité des enfants. Il a été procédé à la conception et l’édition de guides et d’affiches pédagogiques pour 230 écoles ayant adhéré au programme Eco Ecoles que la Fondation met en œuvre en partenariat avec le Ministère de l’Education nationale.

5.1 Transport Local

La proximité et l'accessibilité des principaux lieux de l’événement (le lieu, l’hébergement, le centre-ville, et la couverture du transport public) est une priorité afin de réduire la distance des trajets. Idéalement, les participants devraient se déplacer à pied, ou empruntant les transports en commun. Afin d’encourager cette démarche, il sera mis à la disposition des participants de l'information appropriée (tels que des cartes et des grilles d’horaires). Promouvoir la location et le prêt de vélos : Des détails seront donnés ultérieurement sur cette question. Pour les participants qui se déplacent en voiture, ils sont invités à compenser les émissions CO2 générées par leurs déplacements (voir paragraphe 5 ci-dessus).

5.2 Transport International

Le voyage par avion est le principal émetteur de CO2. Comme, il n’est pas possible de l’éviter, il faudrait songer à le compenser (voir paragraphe 5 ci-dessus)

6) Expositions

Les exposants sont encouragés à réduire la quantité de matériel promotionnel disponible dans les stands. Tout matériel doit être aussi durable que possible, selon les dispositions fournies dans la section sur la mise en place de l’événement. Plutôt que d'avoir des stands à forte intensité énergétique, les exposants sont incités à réduire l'éclairage et d'autres besoins énergétiques. Une quantité considérable de déchets est générée lors des expositions, à titre d’exemple, on peut citer l'emballage du matériel d'affichage et de la construction des stands, ainsi que du matériel d'affichage et des tapis jetables. Par conséquent les exposants sont tenus de suivre des règles strictes de collecte des déchets, selon les systèmes de collecte locaux, et devraient être encouragés à réutiliser toute la documentation et les matériaux au cas où cela n'est pas possible, ils seront obligés de les récupérer à leurs frais.