co2 top

voiture

SAR La Princesse Lalla Hasnaa

Marrakech - le 14 Novembre 2016

educ discoursالحمـد لله، والصـلاة والسـلام علـى مـولانـا رسـول الله والـه وصحبـه

 

Madame la Directrice Générale de l’UNESCO,

Madame la Secrétaire Exécutive de la CCNUCC,

Excellences, Mesdames et Messieurs,

 

          C’est avec un réel plaisir que j’ouvre la présente session en ce jour dont la COP 22 a fait la Journée de l’Education. L’opportunité m’est ainsi offerte d’évoquer un sujet qui retient toute mon attention en tant que Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement.

    Je tiens d’abord à remercier pour leurs efforts inlassables Madame Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO et Madame Patricia Espinoza, Secrétaire exécutive de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

    L’article 12 de l’Accord de Paris réaffirme l’importance cruciale que revêtent l’éducation, la formation et la sensibilisation dans la lutte contre le changement climatique.

          II nous appartiendra donc, ici à Marrakech, de mutualiser les efforts pour développer et améliorer l’éducation environnementale, notamment dans les domaines en lien avec le climat.

 

Excellences, Mesdames et Messieurs,

          Au Maroc, la Charte Nationale de l’Environnement et du Développement Durable, voulue par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, stipule que la culture de la protection de l’environnement doit être une partie intégrante des cursus d’enseignement et de formation supérieure et professionnelle.

          Aussi, la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement a conclu un partenariat avec le ministère de l’Education nationale pour développer la conscientisation environnementale des citoyens de demain. En parallèle, elle a lancé des programmes de sensibilisation destinés aux adultes.

    A titre d’exemple, la Fondation a initié le programme « Qualit’Air » qui permet aux entreprises de réduire les émissions de gaz à effet de serre de leurs activités ou de les compenser par l’équipement en énergies renouvelables des écoles rurales ou la plantation d’arbres. 

    Avec le soutien de ses partenaires internationaux (UNESCO, ISESCO, PNUE, FAO et IUCN), la Fondation est associée à la présentation des « Plans Climat » des 12 régions du Maroc. Chacun de ces plans comporte  un volet dédié à l’éducation et à la formation, devant en faciliter la mise en œuvre. Les élus locaux sont ainsi appelés à appréhender les enjeux spécifiques de leur région et à entreprendre toutes les mesures nécessaires pour gagner ce pari.

    En conclusion, je voudrais dire que j’attends avec un vif intérêt la présentation des conclusions de l’UNESCO sur le changement climatique et l’éducation, formulées dans son  Rapport global 2016 sur l’éducation.

    Je souhaite que cette Journée du programme de la COP 22 soit des plus fructueuses.

والسـلام عليكـم ورحمـة الله تعـالـى وبـركـاتـه.

 

C’est votre 1ere Visite ?