co2 top

voiture

logo

02 novembre 2009

Atelier Régional "Etudes D'impact environnemental des projets de développement touristiques dans les pays arabes", du 31 octobre au 02 novembre 2009, à Damas.

Atelier Régional « Etudes D’impact environnemental des projets de développement touristique dans les pays arabes ».

 

Dans le cadre du partenariat stratégique liant la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement (FM6E) et l’ISESCO et dont la signature a été présidée par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, Présidente de la FM6E, le 16 mars 2009, un atelier régional a été organisé à Damas (Syrie) du 31 Octobre au 02 Novembre 2009.

 

Cet atelier a traité des études d’impact environnemental des projets de développement touristique ainsi que des mesures réglementaires y afférentes. Il a connu la participation de représentants des pays suivants : Liban, Syrie, Egypte, Libye, Tunisie, Maroc et Mauritanie.

 

 

Les travaux de cet atelier ont été encadrés par les 2 représentants de la FM6E et de l’ISESCO et ont porté sur l’échange des bonnes pratiques et des expériences des pays présents en terme de faisabilité des études d’impact environnemental dans le secteur du développement touristique et des mesures réglementaires adoptées par les autorités publiques pour accompagner ce secteur et l’inscrire dans des stratégies de développement durable.

 

La participation de la FM6E a consisté en :

 

la présentation d’un mot de bienvenu adressé aux participants, précisant la volonté de Son Altesse Royale de promouvoir les programmes de sensibilisation et d’éducation à l’environnement en tant qu’axes transversaux dans les stratégies nationales des pays membres de l’ISESCO.

Une présentation intitulée « la FM6E, un acteur majeur dans le Tourisme Responsable » mettant l’accent sur l’accompagnement de la Fondation à la stratégie nationale du Tourisme Responsable, notamment à travers la mise en œuvre des programmes « Plages Propres », « Pavillon Bleu », « Clef Verte » et « Sauvegarde et Développement de la Palmeraie de Marrakech ».

Une présentation intitulée « le Plan Azur, un projet de Développement Durable » visant à montrer l’engagement du Maroc dans le développement d’un tourisme respectueux des bases du développement durable.

Un exercice pratique montrant les bénéfices possibles pour un établissement touristique implémentant le la bel « Clef Verte ».

Suite aux différents débats engagés entre les experts et les participants, il a été esquissé les recommandations suivantes :

 

Encourager les pays membres de l’ISESCO à implémenter des certifications et des labellisations au niveau des standards internationaux et ce afin de positionner leurs produits touristiques à l’échelle mondiale.

Consolider l’arsenal juridique des pays afin de s’orienter davantage vers un tourisme responsable et minimiser ses impacts sur les ressources environnementales.

Encourager l’implication des populations locales dans le processus de validation des études d’impact environnemental.

Organiser des sessions de formation des formateurs dans le domaine de l’élaboration et accompagnement des études d’impact environnemental.

Dynamiser le réseau arabe régional des compétences, constitué sous l’égide de l’ISESCO, et lui proposer d’intégrer le volet « Etudes d’impact des projets de développement touristique » dans ses missions à l’échelle régionale.

Encourager les pays limitrophes à nouer des partenariats bilatéraux visant à minimiser les impacts dépassant les frontières, notamment ceux sur le littoral.

 

C’est votre 1ere Visite ?